Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
Fiches des anciens membres
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    l'Ile Kainushi Index du Forum -> Présentation du Forum -> Flood -> Corbeille
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Minami Kumito
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Oct 7, 2007 09:16 am    Sujet du message: [maitresse] Minami Kumito Répondre en citant

Nom : Minami

Prénom : Kumito

Age : 17

Sexe : féminin

Sexualité :hétéro

Métier : styliste pour adolescent et jeunes adultes.

Histoire : Minami vit une enfance paisible dans une belle et grande villa.Ces parents étant très riche ,il viver dans le grand luxe et la gattait beaucoup.

Depuis toute petite elle avait réver de devenir styliste,aussi bien pour homme que pour femme entre 15 et 24 ans ans pas plus.D'ailleurs elle même s'était fait son propre style,souvent assez exentrique mais cela ne dérangeait pas ses parents donc pas de probleme.

Au moment de ses 14 ans ses parents divorse pour des raisons diverses,elle n'osait pas trop le demander vut que sa mère s'énervait à chaque fois qu'elle lui demandait.Un an après sa mère mourut d'un cancer.Elle ne savait pas où était son père ayant perdu contact avec lui dépuis le divorse de ses parents.Elle vécu d'abord dans un orphelinat puis un jour elle trouva un travail comme styliste,elle fut vite connu grace à son style unique.Elle s'occupait principalment de vétements et d'accesoires ,tous plutôt exentrique aussi bien pour femmes que pour hommes.Elles faisait aussi dans la lingeries et pour les sexe-shop.

Un jour ayant envie de prendre des vacances elle se rendit sur un ile où elle n'y était jamais aller avant.Elle découvra vite comment marcher cette ile,elle était composé de maitre et d'esclave.Etant d'une nature un peu perverse avec les garçons elle aimait bien cette idée là et décida de rester s'installer sur l'île et d'aller acheter un esclave.

Caractère :Elle est maniaque dans son métier de styliste où elle est très bonne d'aileurs.Malgrès ces allures de gentille fille elle sait etre autoritaire elle peut-etre un peu perverse si il s'agit d'un garçon.Elle ne recours jamais à la violence physique préférant "s'amuser" avec son esclave plutôt que de lui donner des coups.Mais quand elle entend "s'amuser elle ne parle pas d'abus sexuel mais Disons qu'elle essaye ces nouvelles crations d'habit sur lui.

C'est quelqun d'assez sociable,qui aime bien faire de nouvelle connaissance.Avec les garçons qui lui plaisent elle est plutôt charmeuse.

Elle n'est pas très bonne en cuisine ,voir même elle cuisine vraiment très mal,a ce demandait si ce qu'elle fait est mangeable (XD).Donc elle ne cuisine jamis elle-même.

Sinon elle adorent se baigner,aussi bien dans la mer que dans la piscine.

Description physique : Elle en général assez apprécier par les garçons.Elle a de long cheveux gris qui lui arrive jusqu'en bas du dos.Elle a aussi de beux yeux violet foncé.Elle laisse en générale ses cheveux détachés.Elle a son propre style,le plus souvent assez exentrique.Elle adore les bijoux,bracelets,bagues,colliers surtout boucle d'oreille.Elle a un beau corp ,du moin a ce qu'elle en pense,elle est mince et assez grande.Elle adorent la mode etdonc elle prête beaucoup d'attention à son apparence et celui de son esclave jusqu'au moindres détails ce qui la rend un peu maniaque pour celà.Elle n'est pas vraiment adepte des percing et tatouage sauf pour les hommes,elle trouve que cela leurs vont bien.Elle se maquille toujours légerement préferant être plutôt naturel de ce coté là.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim Oct 7, 2007 09:16 am    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kimiko Sainchi
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Oct 13, 2007 03:31 pm    Sujet du message: [Esclave] Kimiko Sainchi Répondre en citant

Nom : Sainchi

Prénom :
Kimiko

Age : 20

Sexe : Féminin

Sexualité : Bi

Histoire :
(10 lignes minimum) Kimiko est devenue une esclave à l'âge de 10 ans. En fait elle n'a pas été vendu immédiatement contrairement à ses parents qu'elle ne revit plus. Elle fut élevé par la femme du vendeur d'esclave. Elle lui apprit les bases en cuisine et en ménage. Ainsi elle serai une esclave intelligente. A l'âge de 15 ans elle fut mise en vente. Et fut très vite acheté par un jeune homme et sa soeur. Hitori et Dika. Le jeune homme était brun et la demoiselle était une jeune blonde aux yeux bleu son frère avait des yeux bleu aussi. Ils durent négocier afin de l'acheter car ils n'étaient pas très aisés. Ils finirent par l'acheter. Ils l'amenèrent dans une petite maison de deux étages avec quelques petites pièces. En haut il n'y avait qu'une pièce mais il y avait un panneau interdisait d'y monter. Pourtant Hitori et Dika demandèrent à Kimiko de les y suivre. Elle obéit sans chercher à comprendre. Ils arrivèrent devant l'unique porte de la seule pièce du haut. Ils lui expliquèrent que si ils l'avaient achetés c'était pour qu'elle s'occupe de leur mère qui était malade et qu'ils ne pouvaient pas rester avec elle tout le temps. Qu'ils devaient travailler tout les jours presque. Ils virent facilement que Kimiko avait compris rien qu'en voyant ses yeux verts, la façon qu'elle avait de les regardé leur disait presque toutes ses pensées. Elle s'installa près de la dame qui était malade. Elle était pâle mais Kimiko la trouvait belle quand même, ses cheveux bruns formaient de belles boucles et ses yeux clos lui donnait un air d'ange. Kimiko dû suivre les explications de Hitori et de Dika à la lettre. Chaque jour Kadiga ( leur mère) devait prendre une certaine dose de certain médicament. Pendant au moin 1 mois, Kimiko obéissa sans la moindre erreur. Et Hitori et Dika prirent vite confiance en elle. Un soir alors que Kadiga dormait paisiblement, Dika vint chercher Kimiko et lui fit signe de descendre en bas. Kimiko la suivit et arrivé en bas, il n'y avait que Hitori, et trois verres plein d'eau potable. L'eau potable était dur à trouver pour eux. Voila depuis longtemps qu'il n'avait plus accés à l'eau potable par le robinnet. Ils l'invitèrent à boire un peu puis ils discutèrent. Au début Kimiko ne savait pas trop comment réagir puis au fil des soirées elle devint plus habituée et plus ouverte. De temps en temps Kimiko donnait une petite caresse sur la joue pour montrer son affection ou sur l'épaule. Puis plus tard ils la prenaient dans leur bras afin de la réchauffer. Lorsque Kadiga était réveillé elle appréciait de parler avec Kimiko. Cette famille avait de gros problème surtout avec le boss de Dika. C'était un véritable pervers. Et Dika ne se laissait pas faire, il ne supporta pas ça et un jour il s'amena chez eux. Il n'y avait personne en bas. Lorsqu'il monta avec ces hommes, il trouva Kimiko assisent près d'une dame endormit. Kimiko avait le dos face à la fenêtre en train d'observer la belle dame. Les hommes de Mahel ( boss de Dika) se saisirent de Kimiko et l'assomèrent, à son réveil Kimiko ne vint rien du tout que du flou et une voie qui retentissait sans cesse une voix féminine. Elle sentait une présence près d'elle. Puis enfin elle reconnut Dika et près du lit Hitori. Elle s'assid d'un coup et remarqua quelque chose d'étrange, le lit. Il n'y avait personne dedans. Kimiko se leva d'un coup perdit légèrement l'équilibre, elle se coupa ,de façon superficielle, la main sur un vieux radiateur si l'on pouvait apeller ça un radiateur. Puisqu'il ne fonctionnait pas. Kimiko accourut vers le lit. Il était vide, désespérement vide. Elle n'y comprenait rien, elle pleurer tout en apellant: Kadiga, Kadiga. Sa voix était toute douce et faible. Hitori la pris doucement dans ses bras puis Dika le rejoint. Kimiko demanda pourquoi elle n'était plus là. Et ils répondirent en expliquant ce que le patron de Dika voulait. Ils n'avaient rien à lui donner. Et Hitori savait très bie nque sa mère n'aurai jamais voulu qu'il donne sa soeur pour la sauver. Pendant toutes leur paroles Kimiko écoutait et par moment elle embrassé la main de l'un ou de l'une. Puis quand elle comprit qu'elle ne verrai plus jamais Kadiga, elle parla à nouveau:
-Si vous elle ne voulait pas qu'ils vous arrivent quoi que ce soit. Donnez moi. Et reprenez Kadiga.

Hitori, la fixa comme si elle était folle:
-Mais enfin tu n'y peux rien, on ne peut pas te donner Kadiga n'aurai pas voulu.
-Je m'en fiche.

Elle s'écarta et se délivra d'eux, Pour se lever et les regarder face à face:

-Je suis une esclave c'est ce qu'on dit de moi! Mais si je vix je peux faire ce que je veux. Et si je veux qu'il me prenne à ta place Dika je le ferai. Je ne laisserai pas une femme mourante avec lui.

Dika et Hitori la fixèrent tout les deux complètement abasourdies. Soudain Dika se leva et saisit Kimiko dans ses bras, son visage était humide et elle ne cessait de lui dire merci. Hitori se leva à son tour il fixa Kimiko et laissa sa soeur la lacher. Puis il s'approcha un peu avant de lui parler:

-Kimiko, tu sais qu'on t'aime tout les deux te perdre c'est comme perdre notre mère. Tu ne peux pas nous demander de choisir entre vous deux.

Kimiko s'approcha à son tour de Hitori. Elle se mit sur la pointe des pieds et lui déposa un baiser sur ses lèvres avant de lui souffler:
-Tu n'as pas le choix, je le ferai avec ou sans ton aide.

Elle se tourna ensuite vers Dika. Elle lui tint sa tête et lui déposa à son tours un baiser.

-Vous m'aidez si vous le voulez mais j'ai plus de chance de le convaincre si vous m'aidez.

Ils finirent par accepter. Dika les conduirent jusqu'au QG de Mahel. C'était un batiment ordinaire. Kimiko entra la première seule. Elle paraissait sûre d'elle. Elle monta les escaliers et fut guidé vers Mahel. Lorsqu'elle arriva devant lui ne laissa échapper aucun indice qui pouvait montrer sa peur. Arrivée devant Mahel. Elle le salua et il la salua. Et enfin elle fit sa demande:
-Je suis Kimiko Sainchi et je viens vous demander Kadiga en fesant un échange.

Mahel devint perplexe avant de poser une question:

-Es tu vraiment des Sainchi j'ignorai ton éxistence avant de te cogner dessus auparavent.
-Oui, je suis une Sainchi. Cette famille ma choisi.
-Bon, parlons affaire. Où est Dika?

Kimiko leva les yeux afin de fixer Mahel dans les yeux:

-Elle n'est pas là où vous le voulez et elle n'y sera jamais. Je vous propose de me prendre à sa place.
-Pff, ils m'envoient n'importe qui. Tu n'es pas Dika et je ne suis pas sûre que tu sois une Sainchi mais plutôt une esclave idiote qui s'est faite envoyé par ses maitres.

Kimiko fut prise de colère à ses mots:
-Je ne suis pas une esclave!! J'ai choisi de venir et je pourrai très bien repartir si je le désirait.

Mahel fit signe à ses gardes de l'attrapaient. Deux d'entre eux la prirent par les bras. Chacun tenant un bras. Kimiko se débattit elle tentait d'attraper n'importe quoi sur les gardes qui aurai pu lui servir d'arme. Elle réussit à attraper l'arme mais pas à la tirer vers. Elle se contenta d'appuyer sur la gachette. Ce qui fit un bruit étonnant et deux hurlements. Les gardes la lachèrent. Mais ayant compris son erreur Kimiko se jeta à terre avant de tirer sur les deux autres gardes. Puis enfin elle se releva et pointa ses armes vers Mahel. Ses vêtement étaient tachés de sang. La jeune esclave avançait en évitant les corps avec élégance (mais sans le faire exprès XD) Elle était séparé d'un mètre seulement de Mahel. Il était effrayé. Soudain Dika et Hitori arrivèrent la scène les rendait complètement effrayés. Ils ne savaient pas si Kimiko était à la source de tout cela. Ils s'approchèrent d'elle et lui firent baisser les armes. Kimiko recula et regarda le sang sur ses mains. Elle lacha les armes. et posa ses maisn sur son visage pour pleurer, elle n'aimait pas la violence. Kimiko les laissa s'occuper de tout, elle se posa contre le mur du fond. Et elle remarqua une étrange poignée elle tira dessus. Soudain Mahel hurla:
-Non n'ouvrez pas ce tiroir!!!

Kimiko continua et elle en sortit un valise. Lorsqu'elle ouvrit la valise elle fut étonén de trouver tout cet argent. Elle le montra aux autres. Puis elle s'approcha des corps des gardes. Ils étaient bel et bien morts. Dika était heureuse enfin , avec cet argent ils pourraient payer des soins pour leur mère à l'hopital. Hitori était content il allait enfin faire la peau à Mahel. Seule Kimiko se sentait mal. Elle avait envie de fuir. Elle se leva soudain et dit qu'elle allait effacer son sang à la maison puis revenir. Les autres savaient ce qu'elle avait fait pour eux et aquiescèrent. L'eclave partit en courant. Mais elle se fit remarquer dans les rues. Elle faillit se faire attraper arriver à la maisson elle se changea et se lava avec de l'eau non potable. Puis elle ressorti rejoindre la famille. Mais un policier l'arrêta car elle portait un collier et qu'elle était seule. Elle tenta d'expliquer que ses maîtres l'attendaient mais rien. Le policier la remis à un vendeur d'esclave de passage qui ne dit pas non à de la marchandise gratuite. Ce marchand l'emmena loin de chez elle. Trop loin pour qu'elle puisse revoir les Sainchi.

Caractère : (5 lignes minimum) Kimiko est une esclave très soumise. Elle est fidèle et loyale. Elle a un grand coeur pour tout les gens du monde. On lui a apprit à pardonner même ceux qui lui ont fait beaucoup de mal. Elle ne se venge jamais. Elle fait parfois preuve de courage. Elle reste pourtant assez timide. Elle aime écouter les conversations qui ne la regarde pas trop mais qui pourrai l'intéresser plus tard. Elle s'exprimer de plusieurs façon surtout par la danse mais n'ayant jamais pris des cours avec un professionel, elle reste une débutante. Elle s'exprime avec des caresses avec les personnes qu'elle connait. Et avec les yeux pour les autres.

Description physique : (5 lignes minimum) Elle a un corps assez normal. Correctement proportionné. Assez mince pour se faufiler dans des petits passages. Sa peau est très claire mais pas sensible. Ses yeux sont verts et ses cheveux roux. Elle porte en général des boucles d'oreilles en or. Et des vêtements très légers. Elle est particulièrement souple grâce à de long exercices qu'elle a fait autrefois mais elle est encore loin du cirque. Elle a une démarche légère et hésitante.
Revenir en haut
Clad Death
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun Oct 29, 2007 06:51 am    Sujet du message: [Esclave] Clad Death Répondre en citant

Nom : death

Prénom :clad

Age : 17 ans

Sexe : Masculin

Caractère physique : Clad est plutôt petit, dans les 1m60. Il est assez maigrelet et fin, sa peau est plutôt pâle. Ses cheveux sont d’un noir ébène qui contraste avec sa peau. Ses yeux sont également noir et son regard est plutôt arrogant, surtout lorsqu'il ne connaît pas la personne en face de lui. Il a un visage assez efféminé et on pourrait le confondre facilement avec une fille. Mais malgré le peu de corpulence qu’il possède, il est assez énergique et sportif.

Caractère psychologique : Clad est un enfant qui vouait une soumission totale à son maître, mais méprise toutes les autres personnes. Il a un esprit assez rebelle et il ne se laisse pas faire lorsqu’on l’oblige à faire quelque chose qu’il n’aime pas. Il n’aime pas que les autres personnes à part son maître le touche. Il est assez introverti et ne parle pas beaucoup, il ne recherche pas spécialement la compagnie des autres non plus. Il est également très gourmant et aime particulièrement le chocolat, mais ça seulement son maître et lui-même est au courant car il ne révèle jamais rien de lui-même. Il y également une chose qui le différencie des autres enfants, il arrive à lire les pensées des autres, ce qui peut s’avérer utile parfois et très désavantageux d’autre fois.


Histoire :A peine né, il fut abandonné par ses parents en plein milieu de la forêt. Il ne savait pas pourquoi ses parents l’avaient abandonnés et ne le sait toujours pas. Il suppose quand même que c’était peut-être dû à sa capacité d’écouter toutes les pensées des personnes autour de lui, capacité qui s’est complètement ouverte à la suite de son abandon.
Ce fut un homme qui n’était d’autre que son futur maître qui le recueillit, tout ce que savait Clad c’était que cet homme était quelqu’un de très haut placé. Ce dernier lui donna son prénom et lui apprit tout ce qu’il devait connaître, du savoir au travail manuel.
Clad n’était pas malheureux au contraire, il vouait une grande admiration pour son maître, mais il se demandait toujours pourquoi il avait été abandonné. Il s’avérait être un gamin plutôt calme au premier aspect mais il peut devenir très vite turbulent et ne se laissait jamais marché sur les pieds, du coup, il s’attirait de nombreux ennuis. Mais son maître qui avait juré de le protéger quoi qu’il arrive, le sortait toujours du pétrin.
Mais un jour, tout son monde s’écroula : alors qu’il sortait acheter quelques commissions que son maître lui avait demander d’apporter, il tarda à rentrer comme d’habitude, mais cette fois-ci il avait repousser l’heure de rentrer encore plus tard.
Des bruits étranges se fit entendre, des gens criaient, appelaient au secours, lui ne comprenait pas. Il se cacha, comme à peu près tout le monde le faisait, de la où il était, il voyait du sang, des batailles, des morts. Il ferma les yeux, puis sentit qu’on le tirait par la manche, il se retourna, un gamin, lui disait de le suivre, pour qu’il vienne se cacher dans les souterrains avec tous les autres rescapés, Clad ne se fit pas prier deux fois.
Il espérait y retrouver son maître, mais il n’était pas là. Inquiet, voire paniqué, il attendit comme tout le monde, la fin de la guerre.
Puis celle-ci s’étant calmé, ne nombreuses personnes sortirent, des familles se retrouvèrent.
Lui, courait en direction de sa maison, espérant retrouver son maître, mais cette dernière était vide. Il chercha, chercha encore, jusqu’à ce qu’il apprenne, que son maître était mort.
Cette découverte le perturba beaucoup et dans son esprit il se mit à penser que si il était un gentil petit chaton quelqu’un le prendrait sous son aile et le protègerait de cette fin de guerre où il avait tout perdu et il commença à se déguiser avec plus ou moins de réussite en chaton. Mais sa folie douce plutôt que de le servir le desservit aux yeux des autorités qui ayant assez affaire avec les survivants sain d’esprit ne se sont pas embarrassées du jeune Clad un peu perdu dans son doux délire.
Effondré de chagrin, on l’envoya dans l'île de kainushi, en gros pour se débarrasser de lui. Il erra donc dans cette citée, n’ayant nulle part où aller, n’ayant même pas de quoi manger, laissant seulement son chagrin l’envahir petit à petit.




Sexualité :homo


Dernière édition par Clad Death le Mar Oct 30, 2007 12:19 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Eba Garifin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Nov 3, 2007 11:49 am    Sujet du message: [Esclave] Eva Garifin Répondre en citant

Nom : Garifin

Prénom : Eva

Age : (pas en dessous de 15 ans) 17 ans ^^

Sexe : (féminin/masculin) Féminin

Sexualité : (homo/bi/hétéorsexuel) Celle de son maitre

Histoire : (10 lignes minimum) Le premier mai 1990 Eva naquit dans une très riche famille. Son père était un richissime contrabandier et sa mère une superbe femme, actrice dans sa jeunesse. Toutefois cette enfant naquit albinos tels que sa grand-mère Ellehonnore ses Elle vécue ensuite pendant 14 ans en tant que gamine odieuse née avec une cuillère en argent dans la bouche. Elle ne respectait rien, et détruisait tout. Sans doute faisait elle cela pour se faire remarquer des autres fils de riches qu'elle effrayait et de ses parents qu'elle dégoutait. Un jour, lors de son 15 ème anniversaire des mercenaires engagée par des mafieux avec qui sont pères avait traités d'importante affaires arrivèrent. Ils tuèrent tout les membres de sa famille sauf elle lorsqu'il la vire étendue sur son lit il voulurent tout d'abord la tuait mais elle leur proposa de coucher avec eux si il la laissait en vie non seulement ils accèptèrent et profitèrent de son corps pendant une longue année puis la vendirent à un marchand

Caractère : (5 lignes minimum) A cause du fait qu'elle n'est pas esclave depuis très longtemps elle garde un certains esprit de liberté. En effet tout dans sa phiosonomie marque sa rébellion contre sa condition. Meme si elle ne l'avoura jamais elle aime se faire punir et remettre à sa place! Elle est très colèrique et peux se montrer brutale notament avec les autres esclaves. Elle inspire la terreur à cetains et le respect à d'autre. Elle est malgré tout très perverse et ses pulsions peuvent parfois, malgré son intelligence la guidée

Description physique : (5 lignes minimum)Eva mesure 1 mètre 65 et pèse 55 kilos, se qui lui donne un aspect de femme pulpeuse. Elle a la chance de possèder un 95 D qui lui a été souvent envier.Ah oui j'avais oubliè elle chausse du 38 ^^. Elle st albinos et à un peau blache comme la neige. Cette dernière est parfaitement pur et douce. Contrairement aux autres albinos ses yeux ne sont pas rouges vifs mais ocre orangée. Son joli visage est sertit de yeux en amande et d'un petit nez et d'une petite bouche bien que pulpueuse


Dernière édition par Eba Garifin le Dim Nov 4, 2007 11:03 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Karine Célith
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim Nov 18, 2007 11:34 am    Sujet du message: [Esclave] Karine Célith Répondre en citant

Nom : Célith

Prénom : Karine

Age : 16

Sexe : Féminin

Sexualité : hétérosexuel

Caractère :Karine aime beaucoup se cultiver, elle passait des heures à lire, à étudier le piano, le violon, ou la flûte traversière ou tout simplement chanter. Son caractère est facile à vivre : Karine est une jeune fille simple, curieuse et aimant faire plaisir ce qui la rend attachante. Elle fait son travail toujours proprement et ne s’arrêta pas avant de l’avoir achevé. Karine voue une grande fidélité à ses maîtres et ne les a jamais trahis ou désobéi. C’est aussi une jeune fille discrète qui aime contempler l’infinité du ciel obscur, la lune et les étoiles pour pouvoir philosopher et réfléchir quitte à remettre son existence en jeu.


Description physique : Avec ses yeux d’un bleu profond comme la mer, ses long cheveux blond ondulés et sa douce peau blanche, Karine est une petite poupée de porcelaine aux aires angéliques et ayant gardée un visage quelque peu enfantin. Et comme la porcelaine Karine est d’une certaine fragilité : plutôt petite elle mesure 1m 46 pour 38 Kg. De fine corpulence elle possède des formes au bon endroit. Depuis quelque temps la jeune fille ne sourit plus réellement. Karine porte tout le temps deux barrettes en formes de fleurs dans ses cheveux en souvenir d’une personne cher à son cœur.


Histoire : Née d’une famille de riche aristocrate, sa naissance fut étouffée pour diverses raisons. La principale étant que ce n’était pas un enfant légitime. Dés ses premiers jours, elle fut confiée aux bon soins des domestiques qui s’occupaient de leurs demeures. Karine fut éduquée et instruite par une jeune servante qui lui apprit la lecture, l’écriture et la morale. La petite fille grandit sereinement. A ses six ans, un guerre civile se déclancha et s’arrêtant aux bout de deux ans. Faisans bon nombres de morts, de sans logement et d’orphelins. Ce fut la première fois que Karine connu l’horreur, le désespoir et la mort et celle de la jeune servante.
Les aristocrates déchus et ruiné se rappelèrent qu’il était parents et reprirent avec eux la fillette.
A partir de là, la famille recomposée vivait ensemble sans vivre ensemble, se parlait sans vraiment le faire. Karine n’était pas dupe malgré son jeune âge, elle savait que ses parents étaient mauvais acteurs et simulaient un faux amour. Ses doutes se confirmèrent quand le soir de ses dix ans un homme vêtu tout en noir dont on ne voyait même pas son visage pris la fillette avec lui en donnant à ses parents une liasse de gros billets : elle avait été vendue comme esclave pour préservé l’honneur de ces gens. Après ce soir, Karine passait de maîtres en maîtres jamais satisfais de leur esclave trop fragile. Le marchant d’esclave qui perdit plus qu’il ne gagnait avec elle décida de la prostituer. Karine fut sauvée de ce sort par une dame âgée qui l’acheta. Madame Célith, veuve d’un mari fortuné pris la fillette sous son aile et l’aima comme sa propre fille. Karine aima beaucoup sa maîtresse qui lui apprit la musique, matière dans laquelle elle excellait. Elle vécu cinq ans d’une vie heureuse en oubliant son statut avant que la mort frappe une nouvelle fois. Karine revient à la réalité et fut revendu encore une fois. Mais elle décida d’elle-même de s’appeler Célith pour rendre hommage à son ancienne maîtresse. La fillette devenue jeune fille fut transportée sur une île, l’île Kainushi pour être acheté….


Dernière édition par Karine Célith le Mer Nov 21, 2007 09:20 am; édité 1 fois
Revenir en haut
Dimitri Vassiliev
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven Nov 23, 2007 09:15 pm    Sujet du message: [Maitre] Dimitri Vassiliev Répondre en citant

Nom : Vassiliev

Prénom : Dimitri

Âge : 20 ans

Sexe : Monsieur ^^

Sexualité : un faible pour les jeunes hommes

Métier : aucun a part m'occuper des affaires de mon père

Histoire :

Laissez moi vous parler de moi , je suis né dans un cocon ou tout m'était du , un enfant gâté en soit , je suis le descendant du star µNicolas , et oui donc vous comprenez que je suis ce que je suis , des ma naissance on me donnait ce que j'exigeai , un nouveau jouet ou autre chose , tout , rien ne mettait refuser , une vie de prince en quelque sorte .

Mon pays j'en raffole même avec ce climat si austère par moment , ou malgré la tension dans le peuple qu'il pouvait y avoir , c'etait terrible , ces gens n'etait jamais content , est qu'il se plaignait lui , non , alors eux non plus ne le devait pas , quoi ils sont pas de la même condition que moi , et alors , ils n'ont qu'a s'en contenter .

Mais bon passons a autre chose , ma petite enfance n'est pas tres intéressante , enfin elle est comme tout les autres , non je vais vous parler de ce qu'il s'est passé a l'âge de mes 16 ans , la rebellion faisait rage dans mon si beau pays , encore ces mécréants qui ne cessait de se plaindre , un beau jour mon père , un trouillard selon moi decida d'emmener toute sa famille sans oublier leur fortune , pour une contré qui au premier abords ne lui plaisait mais alors pas du tout , il faisait trop chaud , les cultures comme les races etait mélangé , un véritable sacrilège , ca aussi c'etait mon avis .

Mon adaptation fut des plus dur , mais une chose que je ne regrette mais alors pas du tout c'etait la possibilité d'avoir un mécréant pour lui , de pouvoir faire ce qu'on voulait avec sans qu'on lui fasse une remarque ou alors même que celui ci ne râle , il n'avait pas le choix , il etait un esclave , son père avait prix des femmes et des hommes comme esclaves , j'ai d'abord commencé a faire joujou avec les filles mais pour rapidement me rendre compte que les garçon m'attirait , quel plaisir pouvait etre plus intense que de dominer un garçon .

A l'âge de mes 20 ans , j'ai décidé de vivre seul , etre dans la maison familial , avait des inconvénient , les bruit que les esclaves pouvait faire au différents châtiments et comme ca au moins je pourrais avoir mes propres jouets et les choisir moi même , il fallait dire que des fois son père avait eut des goûts limite quand au esclaves qu'il avait choisi .

Caractère :

je suis quelqu'un de tres gentil si on fait ce que je veux mais voila , on m'a toujours tout accordé alors quand j'ai pas ce que je désire , j'en taperai du pieds au sol , comme tout enfants gâté , je suis pas spécialement violent ni méchant mais j'aime jouer et humilier quelqu'un est un jeu , on pourrai dire , qu'en fait je ne me rend pas vraiment de ce que je fais , mais c'est vrai quoi , qui y a t-il de mal a s'amuser , pour moi il y a deux classe social , la mienne est les autres , de ce coté la on peut dire que je suis assez prétentieux , mais bon on m'a toujours dir que j'étais le meilleur , j'ai fini pas le croire . Sinon je suis honnête dans mes réactions , quand je suis content on le voit ainsi que quand je suis fâché , on le voit aussi , pour moi tout doit etre parfait , voila ma facon de voir la vie ...mais qui sait ...

Description physique :

regardez moi , c'est vrai j'ai pas la tete d'un russe , l'héritage génétique de ma mère a prit le dessus sur celui de mon père qui lui est blond , ma mère d'origine espagnol , m'a tout donné , cette peau doré si croquante au soleil , la couleur de mes cheveux , châtain foncé qui eux sont coupé un peu n'importe comment , j'aimais pas beaucoup le coiffeur alors je demandait ou a ma nourrice ou a un des esclaves de le faire et quand je vois le résultat j'aime assez bien surtout la différence de longueur dans la coupe , mes yeux noir je le tien aussi de ma mère , mais ca s'arrête la , mon père m'a donné quand même quelque chose et heureusement parce que ma mère ne mesure pas plus d'un mètre soixante alors que moi je fais quinze centimetre de plus , une chance me direz vous , pour mon poids , 'c'est des plus raisonnable , avec un bon soixante kilos , mais faites attention a ce que vous dite , j'ai pas une once de graisse , que des muscles , pas trop imposant juste ce qu'il faut pour l'harmonie de mon corps
Revenir en haut
Janus Sarkis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam Déc 1, 2007 02:32 pm    Sujet du message: [Esclave] Janus Sarkis Répondre en citant

Nom : Sarkis

Prénom : Janus

Age : 32 ans

Sexe : Homme

Sexualité : Homosexuel


Histoire : Que dire sur moi ? Peut-être commencer par le début.

Donc je suis né en France en exil, suite à la prise de pouvoir par les militaires, mon petit-cousin le roi Constantin II fut forcé à quitter notre patrie la Grèce.
Je suis arrivé dans ma famille après un frère aîné et une sœur. Troisième enfant d’un couple merveilleux et entouré d’amour je grandis très bien.

J’ai eut une scolarité dut à mon rang de noble en exil. Je fis donc des études de politiques et de géopolitique, toujours dans l’espoir de retrouver notre position de famille royale. Espoir bien vain il faut le dire. Aussi, je me tournais vers l’idée d’arriver à travailler dans le milieu de la diplomatie. Je passais tous mes examens et autre concours avec une certaine facilité.
Mes parents m’ayant donné le goût du travail bien fait, et le respect de mes aînés.

Seul bémol dans ce tableau idyllique fut sûrement pour mes parents la découverte de mon homosexualité.
Comment de fier grec comme eux avaient-ils put avoir un fils comme moi ?
Après bien des colères de mon coté comme du leur, nous finîmes par arriver à un compromis : je ne m’affichais pas dans les milieux gays de la capitale et je ne parlais pas de mes relations à la maison et tout se passerait bien. C’est comme ça que commença ma double vie.

Et maintenant vous vous demandez comment j’ai fini derrière ces barreaux ?

Très simple je suis tombé amoureux fou, mais il n'était pas pour moi ! Il n’était même pas P.D. !
Seulement il était beau, jeune et ouvert au monde qui l’entourait et aussi un peu rebelle à l’autorité des ses parents. Cela ne plût pas de tout à son entourage de le savoir dans mon groupe d’amis. Aussi après bien des intimidations plus ou moins voilé de sa famille. Un affrontement entre eux et lui arriva.
Comme la situation s’envenimait de plus en plus, ses parents vinrent me voir directement. J’eux beau leur expliquer qu’il n’était qu’un ami, ils ne voulurent rien entendre. Peut-être l’avais-je défendu avec trop de conviction ? Mais le résultat fut une menace précise sur lui. Je ne pouvais pas permettre ça ! Donc vaincu, je me rendis à leur avis.

Mais je ne voulu pas le laisser aux mains de ces gens qui ne se servait de lui que pour mieux asseoir leur influence.
Je fis en sorte de le rencontrer une dernière fois, je lui expliquais tout ce qui c’était passé et tout ce qui allait ce passer. Je lui dis que nous ne nous verrions plus mais que j’allais faire en sorte qu’il soit libre de choisir sa vie.

Après quelques réflexions, je ne rendais compte que le meilleur moyen c’était l’argent, n’ayant aucune fortune personnelle, je ne disposais que de moi pour le sauver. Je fis des recherches et je trouvais enfin un réseau de marchand d’esclave.
Je fis mes adieux à mes parents et à mon ami. Je laissais derrière moi une vie toute tracée pour aller vers l’inconnu.

Et me voilà ici sur cette île, connu et pourtant très discrète. J’attends, avec d’autres comme moi, la suite de ma vie.



Caractère : Je suis un être double, je porte bien mon nom.
Je suis fier et sûr de moi mais en même temps je peux être très timide et douter de tout.
Je pense que ma fierté est la base de mon caractère, l’autre pilier de ma personnalité est sûrement le fait que je sois un homme d’honneur, si je donne ma parole je la respecterais jusqu’au bout. C’est un peu pour ça que je suis là aujourd’hui.
Je peux être très tortueux et manipulateur pour obtenir ce que je veux.
Et si vous voulez me voir dans une colère noire ne me respecter pas. Je ne l’accepte pas ! Si je donne mon respect à quelqu’un j’attends de lui qu’il me renvoie le même respect.
Sinon je suis assez plaisant à vivre. Dans la vie de tous les jours je suis accommodant, souvent près à rendre service.



Description physique : Je suis un homme malgré la finesse de ma silhouette, je mesure 1m75 pour 60 kilos. C’est une bonne proportion, j’ai surtout du muscle. Il faut dire que jusqu’à mon « emprisonnement » je faisais du sport dans une salle, près de chez moi, au moins trois fois par semaine. Mes cheveux bruns et mon teint mat sont l’héritage de mon sang grec. Mes yeux bleus sont eux le reste génétique d’un marchant saxon de passage à Athènes, il y a longtemps de ça. Sinon je suis assez peu poilu, j’ai juste une fine ligne de poils qui part de mon nombril et descend gentiment jusqu’à mon pubis. Pour le reste je le laisse à votre imagination, je ne suis pas trop exhibitionniste. Mes cuisses et mes jambes recouvertes d’un doux duvet brun sont fermes et solides.
Bref !! Je peux dire sans me vanter que je suis pas mal !!!
Revenir en haut
Irina Milanov
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2007 10:55 am    Sujet du message: [Maitresse] Irina Milanov Répondre en citant

Nom : Milanov

Prénom : Irina

Age : 20

Métier : Musicienne Professionnelle

Sexe : féminin

Sexualité : Hétéro

Description physique :

Irina est une jeune femme pleine de charmes et aux courbes généreuses. Elle se sert de son physique avantageux pour séduire sa victime, et, afin de l’utiliser à son bon vouloir. En effet rare sont ceux qui ont résisté à ses décolletés qui mettent en valeur sa poitrine généreuse, ou encore ses jupes moulante qui laissent deviner ses belles jambes. Sa vraie personnalité se cache derrière un visage de fille sage, feignent des fois la naïveté. Elle met aussi à profil ses yeux bleus qui sont pour elle un atout de plus pour la séduction. Et pour finaliser, quoi de plus utile que de tortiller entre ses doigts une longue mèche de ses beaux cheveux châtain, pour appuyer l’effet voulu de la gêne…


Description mentale ;

Vous l’aurez compris, Irina est une grande manipulatrice. Doublée d’une comédienne talentueuse car il en résulte que tout le monde se trompe sur son compte, et se laisse captiver par son attitude de fillette innocente mais une fois le piége refermé gare à vous … Irina est une jeune femme joyeuse et pleine de vie, un peu égocentrique sur les bord avec un grand manque de tact. L’hypocrisie est à bannir avec elle.
Mise à part cela, Irina est une artiste qui n’hésite pas à innover. Quand elle est plongée dans son monde, celui de la musique de plus elle montre une grande sensibilité. Elle aime son travail qui lui prend la majeure partie de son temps. Elle est tellement impliquée dans son travail qu’elle ne s’alimente pas correctement, vie a des heures impossibles, et est très bordélique. Il est déconseillé de la déranger en pleine composition, ou encore de pénétrer dans son atelier de travail ; sa colère est dévastatrice.


Histoire :

Irina est une fille de bonne famille, qui a était gâtée par ses parents. Quand elle était enfant, elle eut la grippe et faillit en mourir. A partir de là, ses parents la surprotégèrent, cédant à ses moindres caprices, exauçant ses moindres désirs. La fillette s’amuser de la situation et déjà avait commence son jeu d’actrice qu’elle perfectionna au fil du temps.

Mais en grandissant ses parents l’étouffèrent de plus en plus. Irina ne pouvait pas agir librement, ou même se promener dehors. Elle ne pouvait pas jouer avec les autres enfants, n’allait pas à l’école mais suivait des cours particuliers. Irina se sentait oppressée, enchaînée par la peur que ses parents développés après avoir faillirent la perdre.

La fillette devenue capricieuse, malpolie, égocentrique se sentait de moins en moins bien. Jusqu’au jour ou elle découvrit un piano. Le premier contact et la première note qui en émana furent comme une révélation. Irina qui ne pouvait sortit de chez elle était comme libérée en jouant du piano, inventant elle-même ses mélodies. Sa passion découverte, elle prit ensuite des cours de solfège, puis de piano.

Ainsi Irina pu intégrer une école de musique côté que ses parents lui payèrent aisément. Puis tout alla si vite, la jeune femme fit ses preuves et décrocha un contrat d’embauche. Ce contrat lui proposait un poste sur l’île Kainushi, qu’elle accepta ravie de pouvoir sortir de son cocon familial. Elle partie donc s’installer pour vivre sa nouvelle vie…
Revenir en haut
Nyuuwa Shiburu
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu Déc 20, 2007 11:35 am    Sujet du message: [Maitre] Nyuuwa Shiburu Répondre en citant

Nom : Shiburu.

Prénom :
Nyuuwa (on le surnomme Nyu).

Age : 18 ans.


Sexe :
Masculin.


Sexualité : Hétérosexuel.


Métier : Etudiant en littérature.


Histoire :


Nyuuwa Shiburu est un fils de milliardaires vivant dans la banlieue aisée de Londres. Rien que cette phrase décrit aisément son enfance : une prison dorée. Ballotté entre gouvernantes et amis bourgeois, il s’est alors plongé dans une des seules choses qui le passionne, à savoir la littérature. Les livres sont un peu pour lui un moyen d’échapper à son quotidien qu’il trouve fade et insignifiant. Il a donc grandit en tant qu’érudit de sa famille, mais au grand désespoir de ses parents, il choisit les études de littérature. Suivant des études afin de devenir professeur de français, il perdra malheureusement ses parents dans un accident d’avion, et avec eux un des seules amis qu’il avait : un servant très sympathique, avec qui il partageait tout. Héritant de la fortune de ses parents, il vécut par la suite 6 mois d'ennui et de lassitude (non, ses parents ne lui manquaient pas ...). Depuis, il a découvert l’existence de la fameuse île où l’esclavage était encore permis. Il décida à la fois de continuer ses études (mais de la manière qu’il le souhaitait, il faut avouer que les sorties sont sympathiques aussi …) et d’aller sur cette île afin de (re)trouver une compagnie agréable (évidemment, les aristocrates l’embêteraient s’ils apprenaient une amitié entre Nyu et un membre d’une basse classe, l’acquisition d’un esclave lui parut alors une bonne solution).


Caractère :

D’un caractère plutôt calme et posé, Nyu aime passer son temps à lire, ou à converser avec quelqu’un. C’est un individu très attachant et sensible, plutôt doux, qui d’ailleurs se demande s’il aura la force morale digne d’un maître envers son esclave (on l’a mainte fois prévenu). Il peut se montrer extrêmement agressif, malgré sa carrure quelque peu chétive et son calme (il est en constante recherche d’apprentissage d’arts martiaux), si l’on blesse, physiquement ou mentalement, quelqu’un à qui il tient. Il peut parfois se montrer cynique envers les gens qu’il méprise, ce qui fait que dans le milieu aristocratique, on ne l’apprécie guère. Il peut se montrer des fois assez déroutant dans ses actions, en particulier lorsqu'il est forcé d'effectuer des actions contraires à son éthique mais nécessaires à la sauvegarde de son image aristocratique.


Description physique :


Mesurant 1m84 pour une soixantaine de kilos, cet individu charismatique malgré son jeune âge, aux yeux changeants (ce qui ne l’empêche pas d’être myope comme une taupe sans ses lunettes …), à la longue chevelure blonde et lisse fait tomber facilement les filles. Il possède des scarifications lui rappellant un ami sur son cou, qu’il cache avec des bandages (de fait, un aristocrate avec des scarifications bien en vue, ça fait vulgaire !). Son style vestimentaire est assez changeant, mais en général, il porte une cape de voyage au col relevé, dissimulant encore davantage son cou. Il possède également une marque au fer rouge sur le torse, au niveau du coeur, encore un souvenir de son amitié passée avec l'esclave décrit plus haut.
Revenir en haut
Chio Tamaru
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar Jan 1, 2008 06:03 pm    Sujet du message: [Esclave] Chio Tamaru Répondre en citant

Nom : Chio

Prénom : Tamaru

Age : 16 ans

Sexe : Féminin

Sexualité : Peut etre se que vousvoulez mais elle est Hétéro

Histoire : Née dans une famille pauvre, mais aimé de tous, elle était une fillette qui aimais la vie, mais lors d'une catastrophe naturelle, sa mere tout comme son pere furent tuer, alors désepéré elle fut une sans abrie jus qua ce que un vieux messieur vienne l'enlevé pendant son sommeil, elle se reveilla un peut etourdit mais consciente, elle étais chez un homme qui l'observai depuis des jours, elle comprit quel que minute plus tard que l'homme avais un trouble mental, l'homme etais aussi un sans abris, il etait sans son aparrence extérieure un homme gentil et généreux, elle comprit a c'est vite que l'homme la voulais a elle tout seul alors agé de 12 ans, elle etais en pleine croissance et adolescence, apres 3 jour de casiment prisionniere, la fillette en avais assez alors, elle cria a l'homme de la laissé partire mais l'homme avais décidé de venir avec c'est ami, qui étais des marchands d'esclaves, elle fut vendu par le plus ofrand, l'homme fit c'est adieux a la jeune fill qui elle a sont tour ne lui donna qu'une claque dans la figure (hé oui elle est violente)qui ne lui avais pas plus, c'etais un jeune homme qui l'avais acheté et lui empressa de lui faire savoir se que s'etais la vie d'esclave car 1 ans plus tard, elle se fit vendre pour un vieux avard qui ne la traitait comme une vulgaire femme de ménage, et non pas pour satisfaire c'est plus sombre d'essire, c'etais juste pour passé le ballais ou faire la lessive apres 1 ans de loyaux servisse, le vieux avard quitta se monde avec dignité, avec un manche a ballais dans le crane, essayer pas de deviner pour quoi on ne le saura jamais, bref la police la confia, a un homme qui avais été prévenue qu'elle été violente mais la prit quand meme, elle passait les longues journées avec des menottes au mains, l'homme ne prenais pas de chance, il ne fesais que les enlever juste quand elle etais dans sa cage, d'ou elle voyais que tres peut de lumiere, la seul chose qu'elle voyais etais la lune, sa fidele amie, qui l'avais soutenu pendant c'est longue nuit de froid et de fatigue, 2 ans plus tard, un jour qu'elle etais dans sa cage, elle dormais a terre et le sol on peut dire que se n'est pas le plus de confort, bref l'homme entra dans sa cage et lui m'etat un colier, noir avec des pics, de chiens speciale pour les humains, elle se fut alors trainer par l'homme qui l'egorgais avec le colier, elle fini par se retrouver a terre a coté de 3 homme en noir assez costaux je dirais, son propriétaire lui murmurra a l'oreille - Chio tu a été vendu a un marchand d'esclave qui va te trouvé un meilleur foyer que moi, alors bonne chance et pas de caprice, un des 3 homme la prit par les cheveux et la leva debout, il dit tout en la tiren par les cheveux - oui je crois qu'elle est correcte, il prit la laisse et la tira derriere lui et c'est la qu'elle fit enmmené par bateux sur l'ile Kainushi.

Caractère : Sa personnalité est tres bizarre, elle peut etre gentille et adorable un instant et 5 minute plus tard vouloir vous tuer, elle aime qu'on s'occupe d'elle mais pas de c'est affaire, ce qu'ele aime par dessu tout est la libertée c'est sur mais juste etre dans un champs pendant 3 minute sa lui suffi pour déconpressé, se qu'elle déteste par dessu tout c'est que l'on la prenne comme un animal ou meme un objet sa devise et je suis sur qu'elle va vous le repeter plusieur fois " Fait ce que tu veut avec moi mais oubie pas que moi aussi j'ai une dignité. " Mais si on oublie qu'elle a un sale caractere, elle est adorable.

Description physique : Elle a tout pour etre aimer d'un homme ou meme d'une femme ^^, c'est jolie yeux mauve qui s'accorde avec la couler de c'est cheveux rose , elle est peut etre esclave mais c'est c'est quoi la mode, elle aime autant le rose qu'un homme peut l'aimé juste avec un seul regard, tout comme c'est cheveux elle a des vétement, bien la plupart, rose mais ce n'est pas la couleu qui attire mais c'est pluto sont decolté qui fait ressortire sa poitrine. c'est yeux sont celle d'un ange c'est se que repaitais son pere en la regardent et biens evidament, il avais raison.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:42 am    Sujet du message: Fiches des anciens membres

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    l'Ile Kainushi Index du Forum -> Présentation du Forum -> Flood -> Corbeille Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky